GreasyHands Roadtrip – Semaine 2

Dim 12/06 – Sam 18/06 : Biarritz – Valloire (KM 1 670 – 4 318)

Le compteur de la Street Glide affiche déjà plus de 2 000 km et la température passe au-delà des 30°C, bref, tout se passe bien au pays des Greasy Hands riders ! Le dimanche, c’est sacré, surtout quand le soleil est de retour, nous prenons donc la sage décision de quitter Biarritz lundi matin, après une soirée à Cenitz… d’anthologie ! Après une bise à nos surfeurs (et surfeuses !) adorés, direction Las Bardenas, où les westerns spaghetti comme on les appelle, ont su trouver leurs décors grandeur nature.

greasyhands roadtrip - denver's garage - bardenas

Après un passage plus qu’humide par San Sebastian, nous avons séché à mesure que la distance qui nous séparait du far-west du nord de l’Espagne s’amenuisait. Ambiance caliente, avec plus de 38°C au tableau de bord, de la poussière en veux-tu en voilà et des pistes sans âme qui vive… Le désert des Bardenas est fidèle à sa réputation.

greasyhands roadtrip - denver's garage - bardenas greasyhands roadtrip - denver's garage - bardenas

Des souvenirs plein la tête, nous sommes repartis plein-est direction Barcelone, histoire de respirer l’air de la Méditerranée ! Il y fait plus frais, mais pas tant que ça ! Le temps de déguster quelques spécialités locales à Barcelonetta, pour la forme, et nous nous sommes couchés pour… quatre heures de sommeil profond. Car notre amie française basée en pays catalan, Constance, nous avait concocté un morning ride de son cru ! Une visite express de la ville au lever du soleil, ça ne se refuse pas, d’autant que d’habitude c’est en allant se coucher qu’on voit les premiers rayons sur Barcelone ! L’ambiance est très sympa, les monuments défilent jusqu’à ce que le radieux soit au zénith.

greasyhands roadtrip - denver's garage - barcelone greasyhands roadtrip - denver's garage

Nous nous dirigeons alors de l’autre côté de la ville, chez Fuel, préparateur fan de vieilles BMW et d’enduro. L’homme est zen, nous aussi, et les quelques tapas que nous dégusterons ensemble sur la plage auront raison de notre courage… Après une sieste bien méritée (tradition oblige), nous rendons visite aux deux dealers H-D de la ville.

greasyhands roadtrip - denver's garage

greasyhands roadtrip - denver's garage

Le premier, H-D BCN de la rue Calvet, est géré de main de maître par Toni, 27 ans à peine, dont le père a créé la concession il y a de cela 24 ans. Ce passionné de prépa, de sports de glisse et extrêmes a été bercé au son des V-Twins de Milwaukee, et ça se sent ! Nous nous rendons ensuite chez H-D Espacio Barcelona, rue Joan Güell, et là on sent que la culture H-D est poussée à son paroxysme. Tout y est, depuis la pompe d’époque au bureau façon club pour le HOG, en passant par un atelier surdimensionné et un bar ambiance 60’s, le 99% ! L’homme propose un concept intéressant, son propre atelier de prépa baptisé The Flow, une idée à creuser.

greasyhands roadtrip - denver's garage harley-davidson greasyhands roadtrip - denver's garage barcelone

greasyhands roadtrip - denver's garage - barcelone greasyhands roadtrip - denver's garage - barcelone

Le lendemain nous reprenons la direction du nord et de la fraicheur. Seuls la superbe route de la corniche jusqu’à Collioure et l’accueil hyper sympathique chez Macadam nous consolerons du fait de perdre 15 °C et notre bronzage de camionneur. Cette concession H-D familiale de Montpellier reprend le même schéma que celle de Barcelone. Le fils, Benjamin, reprend les rennes de la boutique ouverte en 1983 !

greasyhands roadtrip - denver's garage greasyhands roadtrip - denver's garage
greasyhands roadtrip - denver's garage greasyhands roadtrip - denver's garage madacam

La pluie sera d’ailleurs au rendez-vous le soir même… Qu’à cela ne tienne, nous nous attaquons aux sublimes routes du Pic Saint Loup puis de l’Ardèche le lendemain et au fur et à mesure que nous approchons de Joyeuse, lieu de rendez-vous du déjeuner, le soleil et la chaleur opèrent un retour fracassant ! Du saucisson, du fromage, de la caillette et un peu de Chatus en complément de ces conditions idéales, que demander de plus ?! Difficile de se convaincre d’aller en pleine montagne, à Valloire, où se déroule Punta Bagna. Il y règne une toute autre chaleur, un peu plus enivrante, et ceux malgré l’apparition de la neige au mois de juin ! Une étape de plus avant l’Italie, le pays où la moto fait partie de chacun !

greasyhands roadtrip - denver's garage

Denver

Animé par la passion du journalisme depuis une quinzaine d'années, Denver est rédacteur en chef d'un magazine sur la moto de caractère, journaliste-essayeur dans l'auto et fondateur du webzine Denver's Garage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *