Ducati Scrambler by XTR – Six Days Spirit

Le Madrilène Jose Maria Rosell, alias Pepo, nous a habitués à de la Ducati préparée à toutes les sauces dans son atelier baptisé XTR. Souvent présent dans no pages car son audace nous plaît, il a une fois de plus su gagner notre attention avec ce Scrambler Icon revu, corrigé et surtout épuré.

Photos : Cesar Godoy

Copyrights : Cesar Godoy

Le Scrambler de Ducati est devenu une base privilégiée en matière de préparation orientée… scrambler ! Logique, qui plus est lorsqu’on connait le caractère moteur et la partie-cycle dont il bénéficie d’origine. Pourtant, certains aiment à se compliquer la tâche, c’est le cas de Jose Maria Rosell, le boss de XTR, qui s’est une fois de plus pas mal retourné le cerveau sur sa prépa baptisée Regolarita. Il ne s’est pas contenté d’optimiser succinctement la position du pilote et donc le comportement dynamique, il a choisi de repenser complètement la dotation du Scrambler dans l’esprit de la première Ducati importée sur commande par Berliner, aux Usa en 1963 et basée sur une 250 Diana. Elle tire son nom des courses de régularité en tout terrain dans les années 1960-70, et notamment des Six Days. A l’époque, toutes les marques avait leur modèle dédié, y compris Ducati avec un 125 2T. Il leur rend hommage cette machine. Pour ce faire, il a procédé à une mise à nu de la petite Italienne de manière à repenser le cadre. Exit la boucle arrière d’origine, et ce dans le but d’accueillir une selle old school issue d’une Ossa Enduro 250 (1970), d’intégrer au mieux le garde-boue arrière en aluminium et de faire la part belle au silencieux Termignoni.

Copyrights : Cesar Godoy

La partie inférieure du cadre a elle aussi été revue pour offrir un point d’accroche idéal au moteur mais aussi au nouveau bras oscillant sur mesure. Ce dernier, issu d’une Sport Classic, a été entièrement modifié pour accueillir l’amortisseur central d’origine du Scrambler et ainsi reprendre le système Cantilever. D’ordinaire ce bras oscillant bénéficie de deux points d’accroche puisqu’il est pensé pour intégrer les deux amortisseurs latéraux de la Sport Classic. En optant pour ce bras oscillant plus long en remplacement du modèle stock à la forme de boomerang, Pepo gagne en légèreté et en finesse d’une part, en fermeté d’autre part et modifie enfin l’assiette de la machine pour offrir une assise plus haute au pilote. A l’avant il a toutefois conservé la fourche Marzocchi d’origine. Le freinage signé Brembo d’origine, jouit d’une belle réputation et n’a en toute logique pas nécessité de remise à niveau. En revanche, avec les différentes modifications apportées au cadre, le boîtier ABS a été déplacé. De même, le faisceau a été entièrement revu, l’occasion d’effectuer au passage une petite reprogrammation de l’ECU en mode sport, un peu de vivacité n’a jamais fait de mal !

Copyrights : Cesar Godoy

Les jantes à rayons qui vont à ravir à ce mix néo rétro sont issues du modèle Classic de la gamme. Leur look à l’ancienne, rehaussé de garde boue en aluminium, renvoie à la selle d’une part et d’autre part au réservoir de Ducati De Luxe 250 de 1962. Sublime, cette pièce de collection a tout de même nécessité un peu de boulot, au niveau des points de fixation d’abord, mais aussi et surtout pour intégrer au mieux le système de pompe à carburant moderne du Scrambler. Afin d’obtenir une position plus adaptée à l’attaque pour le pilote, Pepo a choisi d’utiliser un guidon de Ducati Monster 1200 fixé via des pontets Rizoma spécifiques. Poignées Domino, feu de Mash 500 Scrambler avec support maison et simple rétro usiné viennent parfait le tableau. Ainsi repensé, le Scrambler Icon rend dignement hommage au modèle 250 des 60’s qui a fait la renommée de Ducati aux U.S. Il en profite au passage pour remplir le cahier des charges d’un véritable scrambler. Un juste retour à l’essentiel dont seul Pepo et une poignée de passionnés surdoués ont le secret.

Copyrights : Cesar Godoy

Base Ducati Scrambler Icon (2016) – estimation : 17 000 euros environ base incluse

Check-list

Moteur stock

Boîte à air supprimée

Filtre à air tissu

Reprogrammation du mode Sport

Batterie Lipo

Ligne d’échappement 2-en-1 by Super Mario

Silencieux Termignoni

Cadre stock modifié

Boucle AR découpée

Faisceau électrique modifié

Boîtier ECU déplacé

Boîtier d’ABS déplacé

Bras oscillant de Ducati Sport Classic

Suspension AR Cantilever adaptée

Commandes reculées

Chaîne Tsubaki

Réservoir de Ducati De Luxe 250 (1962) adapté

Selle d’Ossa Enduro 250 (1970)

Feu AV à grille de Mash 500 Scrambler

Support de feu XTR

Guidon de Ducati Monster 1200

Pontets Rizoma

Poignées Domino

Feu AR type Lucas

Clignotants à LED XTR

Rétros Vicma

Durits typ aviation Frentubo

Garde boue AV/AR en alu modifiés

Support de plaque XTR

Peinture complète by Pintumoto et Artenruta

Jantes à rayons de Scrambler Classic

Pneus AV/AR Pirelli MT30-RS en 110/80R18 et 180/55R17

Denver

Animé par la passion du journalisme depuis une quinzaine d'années, Denver est rédacteur en chef d'un magazine sur la moto de caractère, journaliste-essayeur dans l'auto et fondateur du webzine Denver's Garage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *