Bike Shed London – Custom bikes addicts only !

Depuis neuf ans c’est devenu le rendez-vous des aficionados du café racer, de la custom culture et de tout ce qui s’y rapporte : le Bike Shed London. Cet événement organisé de main de maître par l’équipe de Bike Shed est devenu le rendez-vous incontournable de tous les passionnés.

Texte : Denver – Photos : Mihail Jershov

Le Bike Shed London, c’est le rendez-vous incontournable de tous les passionnés de custom culture, organisé de main de maître par l’équipe de Bike Shed. Il tient place dans un immense hangar des Tobacco Docks, au cœur de la cité londonienne. Exposées sous forme d’œuvres d’art, quelque 239 préparations inédites et triées sur le volet par l’équipe font l’objet de toutes les attentions. L’ambiance est cosy, au son des concerts on se balade dans les différents salons, on peut se restaurer dans l’un des 17 restaurants ou s’affaler dans l’un des 40 canapés, ou encore boire un verre dans l’un des 7 bars, se faire tailler la barbe ou même se faire tatouer par l’un des 7 spécialistes présents. En ce dernier week-end du 15 mai, plus de 15 000 spectateurs se sont précipités aux Tobacco Docks, faisant du Bike Shed London l’un des plus grands événements européens dédiés à la custom culture. Un salon qui place hisse la moto préparée au rang de chef d’œuvre.

Rencontre avec Anthony « Dutch » van Someren, fondateur et président du Bike Shed

Peux-tu nous expliquer le concept de l’événement ?

Le Bike Shed London c’est tout autant une exposition qu’une expérience à vivre, un événement qui célèbre la culture créative qui émerge de la nouvelle scène custom. On réunit les meilleures créations du moment, sous forme d’exhibition et non de vente aux enchères, au cœur de tout ce qui fait la custom culture : musique, bouffe, tatouage, art…

 

Quel est le public ?

Nous attirons tous ceux qui apprécient la culture moto. Nous nous concentrons essentiellement sur un public jeune, créatif et urbain. Et il est important de souligner qu’on attire aussi 20% de non motards, ce qui est une des clés de notre industrie future.

 

Quel est l’esprit de l’événement pour toi ?

Je le résumerais en trois mots : interaction, créativité et hospitalité !

 

Avec un tel succès, avez-vous d’autres projets du même style ?

Oui, énormément ! Nous avons, entre autres la Café Racer Cup en juillet, le Bike Shed Scramble en août et surtout nous comptons ouvrir notre second local permanent, à Los Angeles cette fois, d’ici la fin de l’année.

Bike Shed London en chiffres

9          éditions depuis le début

239       modèles exposés

15 361  visiteurs en 2018

2          jours de fête

360       exposants

1          bar à Whisky

7          tatoueurs

1          fumoir

40        canapés

17        stands de restauration

Denver

Animé par la passion du journalisme depuis une quinzaine d'années, Denver est rédacteur en chef d'un magazine sur la moto de caractère, journaliste-essayeur dans l'auto et fondateur du webzine Denver's Garage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *