Honda CB750 « Cold War » by Raccia Motorcycles

Raccia Motorcycles, voilà un nom original pour un atelier de préparation californien ! Michael LaFountain, basé à Los Angeles, ne cache pas son amour pour la Russie, où il a commencé à réapprécier la moto et redécouvert le plaisir du travail bien fait. Preuve en est avec cette sublime Honda CB750 de 1976 rebaptisée Cold War, une commande passée par un certain Ryan Reynolds.

Texte : Denver – Photos : Michael LaFountain

Michael LaFountain construit des motos depuis qu’il a 17 ans. A l’époque déjà il les achetait et les rénovait entièrement seul, à sa façon. Il a aujourd’hui fondé Raccia Motorcycles au nord de Los Angeles, après avoir passé de nombreuses années en Russie, et conserve toujours le même engouement pour la transformation de vieux modèles en véritables œuvres d’art. Dernière réalisation en date, cette Honda CB750, librement inspirée des avions de la Guerre Froide et qu’il a d’ailleurs baptisée Cold War. Il s’agit d’une commande passée par l’acteur américain Ryan Reynolds. Tout a commencé le jour où Mike a reçu un coup de fil de l’homme qui souhaitait une Honda vraiment spéciale. Grand amateur et collectionneur de motos, Ryan Reynolds avait à cœur de posséder une CB750 de 1976. Un modèle particulier pour lui dans la mesure où il s’agit de la toute première machine sur laquelle il a appris à piloter. Accessoirement, 76 est aussi son année de naissance. L’idée de Ryan était de retrouver des sensations perdues de son enfance, la magie et l’insouciance de cette époque.

Dénicher un modèle de 1976 n’a pas été une mince affaire. C’est sur un site de vente en ligne que Mike a trouvé son bonheur. Un jeune diplômé, en partance pour San Francisco, avait besoin de liquide et s’est résigné à mettre en vente sa machine. Environ 12 secondes après la mise en ligne, notre préparateur lui passait un coup de fil et l’affaire était aussitôt conclue, au grand regret du jeune propriétaire. A peine arrivé chez lui, Mike s’est mis à réfléchir à sa prépa. A l’origine, la Honda ne devait pas ressembler à cela. « Le postulat de base était de créer une moto d’une grande finesse, dans tous les sens du terme, plus encore que les précédentes Raccia » explique-t-il. En jetant un œil aux photos que Ryan lui envoyait comme source d’inspiration, Mike s’est rendu compte que son commanditaire appréciait les matériaux bruts, voire lourdement patinés. Pour preuve, il lui demanda s’il était possible de conserver le réservoir nu, à l’état brut ! Une idée qui n’enchanta pas vraiment notre préparateur dans un premier temps, au vu de la difficulté de l’exercice et du vieillissement de la pièce par la suite. Mais en se posant quelques temps devant la machine il s’est dit que c’était un projet qu’il avait lui aussi en tête depuis longtemps et que c’était l’occasion de se lancer. Il raconte : « depuis toujours j’ai un code, je considère qu’une moto doit avant tout impressionner et plaire à l’état brut, avant même l’application de la moindre couche de peinture et de vernis. Une machine doit plaire pour sa ligne, ses proportions, et dégager une émotion avant toute touche de couleur. Le glaçage est la partie la plus facile, moi je veux être connu pour avoir fait le gâteau ! Dès lors, il m’est apparu clair que réaliser une machine entièrement brute était l’idéal. J’ai contacté Ryan qui était plus qu’enthousiaste de la tournure que prenait le projet ! »

La Cold War est en grande partie inspirée de l’aviation, à l’image de ce que Mike appelle le cockpit, à savoir l’ensemble des commandes et du bloc compteur. Il a créé un tachymètre sur lequel apparaissent les heures comme sur les vieux avions de chasse, tandis qu’une partie des boulons et écrous est directement issue de vieux coucous. Il raconte : « quelqu’un m’a conté une histoire sur le SR-71 Blackbird, un avion espion qui était monté si haut dans l’atmosphère pendant les essais que la peinture s’était effritée, et quand il a atterri seules quelques traces des logos apparaissaient sur le métal brillant. J’ai adoré cette image, et j’ai de suite voulu incorporer cet aspect de la guerre au design. » Donner un look d’avion de chasse à la Honda n’était pas la seule contrainte. En effet, Ryan souhaitait une moto qu’il pourrait utiliser au quotidien, sur mesure, suffisamment maniable et performante. Une CB750 stock se serait montrée suffisamment maniable, mais pas vraiment nerveuse. Mike a donc décidé de lui offrir dans un premier temps une meilleure rigidité, avec un cadre sur mesure dont il a le secret. Il s’est ensuite intéressé au quatre cylindres en lui offrant une petite cure de vitamines, voire même de stéroïdes ! Cela passe par un kit Wiseco 836 incluant pistons de course, joint de culasse et axe, un arbre à cames hautes performances ainsi qu’une rampe de carburateurs Keihin CR de diamètre plus important. Afin de profiter au mieux de ce gain de puissance, Mike a opté pour une ligne d’échappement Bucannon, « on peut entendre les échappements Bucannon chanter depuis Jupiter » explique-t-il, amusé. La maniabilité est quant à elle optimisée par l’adoption d’une suspension Work Shocks et de jantes Excel de chez Bucannon, chaussées en Avon Tyres. En ce qui concerne l’esthétique, on l’a vu, Mike a réalisé l’ensemble des éléments de carénage lui-même. Le réservoir, qui lui a valu quelques heures de labeur, est issu d’une Kawasaki Z1000. Enfin la selle, en cuir, a été réalisée à partir d’un blouson utilisé par Ryan Reynolds dans un de ses derniers films ! Mike ne cache pas qu’il lui a fallu près de 45 minutes avant d’effectuer la première coupe dans ce magnifique blouson signé d’un créateur New-Yorkais. Il aura fallu attendre huit mois avant de voir sortir la Cold War des ateliers de Raccia Motorcycles. Mais le jeu en valait la chandelle, preuve en est l’acteur ne sort plus sans sa monture ! On peut d’ailleurs régulièrement le croiser dans les rues de New-York, un casque intégral noir vissé sur la tête. 

Check-list

Base Honda CB750 de 1976

Kit Wiseco 836

Arbre à cames hautes performances

Rampe de carburateurs Keihin CR

Filtres à air papier

Polissage complet du carénage

Suspension Work Shocks

Tambour de frein arrière reconfiguré

Ligne d’échappement Bucannon

Selle cuir maison

Compteur type aviation

Batterie et faisceau électrique déplacés

Réservoir de Kawasaki Z1000

Poignées clip-on

Carters chromés

Réservoir d’huile sur mesure

Jantes Bucannon Excel

Pneus Avon Tyres

Denver

Animé par la passion du journalisme depuis une quinzaine d'années, Denver est rédacteur en chef d'un magazine sur la moto de caractère, journaliste-essayeur dans l'auto et fondateur du webzine Denver's Garage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *