Honda GL1000 Goldwing by Sur les Chapeaux de Roues

L’une des grandes routières japonaise de la firme à l’aile devient une base en vogue. Malgré son grand âge et son gabarit de camion, la Honda GL1000 que l’on connait plus sous le nom de Goldwing s’avère être une excellente base de préparation. Sa mécanique est robuste et les possibilités de modifications sont multiples, à condition d’avoir un peu d’imagination comme le prouvent ici les Bretons de Sur les Chapeaux de Roues.

slcdr_goldwing-7Honda GL1000 78

 

portrait_slcdr-1

slcdr_goldwing-4

On a coutume de dire que c’est dans les meilleures pots qu’on fait les meilleures soupes, force est de constater que les Bretons de Sur les Chapeaux de Roues en ont fait leur adage ! Il n’y a qu’à jeter un œil sur cette grand-mère, le terme est affectif, qu’il ont su transformer en bimbo sexy avec beaucoup d’imagination et d’huile de coude. La base, une Honda Golwing de 1977, ne s’y prêtait pas forcément de prime abord ! Le client les avait contactés par internet, en leur expliquant qu’il avait récupéré cette machine qu’il voulait transformer à leur sauce, après avoir vu ce dont ils étaient capables. Quelle ne fut pas leur surprise de le voir débarquer un matin sans prévenir, avec la machine « dans son jus ». Le brief fut rapide : « je veux un vrai bobber, vous pouvez dégager tous les accessoires inutiles, pour le reste vous avez carte blanche ! » En une demi-heure la commande était passée, et les deux compères Yann et Manu n’avaient plus qu’à se creuser la tête… Et c’est peu de le dire lorsqu’ils expliquent l’état dans lequel se trouvait la Gold : « il nous a déposé la moto dans une cuvée sortie de grange, avec sacoches en cuir pourries, toiles d’araignées, la paille en prime ! »

slcdr_goldwing-3

Sortie de grange

Les compères ont alors effectué un photomontage du projet final, expliquant bien quelles étaient les contraintes d’une telle réalisation, et le client a de suite adhéré. Il faut bien comprendre que la Honda est conçue avec un réservoir sous la selle d’origine, il ne s’agit que d’un habillage sur la partie haute du cadre, qui cache nombre d’éléments comme le faisceau électrique ou la boîte à air. Avec une telle configuration d’origine, les Bretons se sont donc lancés dans un projet de taille ! Pour créer un bobber sur base de GL1000, il faut intégralement rééquilibrer l’assiette de la machine dans la mesure où cette dernière est presque pensée comme un custom, avec notamment une monte d’origine de 19 pouce à l’avant et 18 à l’arrière. Il a donc fallu reprendre entièrement le cadre qui, une fois raccourci et rééquilibré, permet d’obtenir une ligne ramassée typique du bobber avec son réservoir en position classique. Pour ce faire, la boucle arrière a été réduite, les points d’ancrage supérieurs des amortisseurs ont alors été modifiés. Signés Hagon, les nouveaux éléments sont du coup sensiblement inclinés. Le plus gros du boulot a été réalisé sur le haut du cadre, afin d’intégrer le réservoir BMW. Découpé, ressoudé, il sert dorénavant de support au réservoir troqué dans une brocante et entièrement refait, mais aussi à sa pompe qui, une fois déplacée, n’a plus exactement le même débit ! Il en va de même en ce qui concerne le vase d’expansion du système de refroidissement, en bref, les Bretons se sont lancés dans un véritable casse-tête. Il a aussi fallu trouvé de la place pour le faisceau et sa batterie… Une semaine complète a leur été nécessaire, rien que pour l’installation parfaite du réservoir et le déplacement des éléments cachés à la base à cet endroit là ! En originaux qu’ils sont, ils en ont profité pour intégrer un compteur Motogadget au centre.

slcdr_goldwing-9slcdr_goldwing-12slcdr_goldwing-10slcdr_goldwing-5

Mécanique fiable

Si les modifications en termes de cadre et partie-cycle ont été de taille, nombre d’éléments jugés fiables ont été conservés d’origine, à l’image du 4 cylindres à plat. « C’est un moteur de camion, indestructible » explique Manu. Il faut dire qu’après révision complète, un remplacement des gicleurs et de la boîte à air, la mécanique tourne comme au premier jour. Du moins, après une bonne dose de patience pour le réglage des carburateurs opposés ! De même pour le cardan, dont une simple vidange a suffit à lui offrir une belle cure de jouvence. Au passage, une petite couche de peinture rouge sur les carters du moteur ne fait pas de mal ! La ligne d’échappement a été entièrement conçue dans leur atelier, en Inox, et connectée à un silencieux Supertrapp. En ce qui concerne la partie-cycle, la fourche est bien d’origine, elle jouit toutefois d’un habillage en alu pour la rendre plus méchante d’aspect. En supprimant le garde-boue avant qui assurait la rigidité, il a fallu installer un renfort supplémentaire au niveau des fourreaux. Le freinage a été conservé d’origine mais révisé et sensiblement optimisé car malgré ses deux disques avant la Honda ne freine pas très fort ! Les jantes de 16 pouces sont quant à elles un puzzle à part entière. Les moyeux sont d’origine, le cerclage est issu du catalogue aftermarket Harley-Davidson, tandis que les rayons en Inox sont signés Seurat 3. Elles sont chaussées en Shinko SHR 270 Classic Series, des modèles pensés pour H-D à la base, et qui accentuent l’effet bobber. Ils mettent notamment en valeur la petite coque arrière en alu maison avec son feu à led. Bien installé sur la selle en cuir maison, le guidon LSL type drag bar en main, un coup d’œil sur le réservoir arlequin qui intègre le compteur, difficile de croire que cette machine va bientôt souffler ses 40 ans, et pourtant ! Mission accomplie pour les doux-dingues de Sur les Chapeaux de Roues qui signe ici un bobber authentique.

portrait_slcdr-1slcdr_goldwing-7

++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Check-list

Base Honda GL1000 Goldwing (1977) – estimation : environ 18 000 euros (base incluse)
Moteur stock entièrement révisé
Carters moteur repeints en rouge
Cadre revu dans sa partie haute
Réservoir BMW série 7
Caches latéraux en alu faits main
Boucle arrière sur mesure
Selle sur mesure, habillage cuir sellerie Benard
Coque arrière en alu faite main
Compteur Motogadget intégré au réservoir
Peinture complète maison
Phare H-D aftermarket
Feu arrière à LED
Guidon LSL type drag bar
Poignée de gaz Domino
Repose-pieds Performance Machine
Partie-cycle reconditionnée
Durits de frein type aviation
Joints d’étriers revus
Fourche habillée et renforcée
Amortisseurs Hagon, point d’ancrage modifié
Ligne d’échappement Inox maison
Silencieux Supertrapp
Jantes H-D aftermarket 16 pouces
Rayons en Inox Seurat 3
Moyeux d’origine
Pneus Shinko SHR 270 Classic Series

Honda GL1000 78

++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Photos : Alexis Le Naour

Denver

Animé par la passion du journalisme depuis une quinzaine d'années, Denver est rédacteur en chef d'un magazine sur la moto de caractère, journaliste-essayeur dans l'auto et fondateur du webzine Denver's Garage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *