Honda CB 1000 Big One by Raspo Concept – Upgradé !

Dans son atelier de la région parisienne, Pascal Raspolini alias Raspo, s’est fait une spécialité d’offrir une seconde chance a des modèles vieillissants tels que ce Big One de 2002. Acheté pour une bouchée de pain et dans un piteux état par Aurelio, son nouveau propriétaire, il a clairement bénéficié d’un élixir de jouvence dont seul Raspo a le secret !

S’il y a bien un préparateur français qui ne fait pas de vague mais dont le boulot est respecté de tous, c’est bien Raspo ! En quelques années, l’homme a travaillé sur toutes les bases, de la Kawa de course au supermotard pointu en passant par une période tuning extrême, il a toujours su suivre les modes sans jamais pécher en qualité et en savoir-faire. Depuis quelques temps, Raspo Concept fait dans le café racer avec un goût certain pour les pièces de haut vol, à l’image de ce Big One de 2002 auquel Pascal a su offrir une seconde jeunesse voire même un style plus racé qu’à l’origine. Lorsque son propriétaire est arrivé dans l’atelier de la région parisienne, difficile pour notre préparateur de se projeter tant la machine avait subi les agressions du temps et conservé le style de l’époque ! Mais comme jamais rien n’est impossible (ce sont ses mots), l’idée d’en faire un racer est née, et le résultat est à la hauteur de nos attentes !

Ceux qui ont eu la chance de pénétrer dans les locaux de Raspo Concept savent que l’homme est sans concession. Tout doit être carré, et parfaitement réalisé, déformation professionnelle pour cet ancien pompier de Paris sûrement. Preuve en est, dans son atelier, chaque chose est à sa place, et il y a une place pour chaque chose… Alors quand il s’agit de préparer une moto dans un tel état, aucun doute, cela passe par un démontage complet pour un état des lieux en règle. Exit les pièces rapportées, les fils inutiles ou mal répartis, les vis qui ne correspondent pas, sans compter les éléments dépassés, Raspo passe tout au crible. La mécanique va subir un sérieux coup de nettoyage ! La rampe de carburateurs est démontée puis passée dans un bac à ultrason histoire de retrouver de sa superbe. Les joints et autres éléments jugés vieillissants sont remplacés par du neuf, bref, la révision moteur est complète. Le circuit de refroidissement est purgé et nettoyé, tous les filtres sont remplacés, rien de tel qu’une bonne révision pour partir du bon pied. Exit la boîte à air, place à des cornets en tissus, adaptés aux pipes d’admission. Le collecteur d’échappement d’origine est nettoyé et conservé, en revanche le silencieux est maison. Enfin, le moteur est en partie peint et ses carters sont traités Epoxy noir satiné. Si la mécanique a subi peu de modifications, on ne peut pas en dire autant de la partie-cycle sur laquelle Raspo n’a pas ménagé ses efforts.

L’essentiel de la prépa concerne l’habillage et la partie-cycle devant laquelle on ne peut qu’être bluffé. Le train est entièrement modifié, avec une fourche Öhlins issue d’une Ducati fixée via des té en aluminium de belle facture, taillés dans la masse puis usinés. La jante à rayons est signée Kineo, elle accueille des disques de frein sur mesure France Equipement pincés par des étriers radiaux Brembo. On retrouve la même roue à l’arrière avec une suspension assurée par deux amortisseurs Öhlins, un kit chaîne RK Racing France Equipement et un système de freinage home made comprenant un étrier Brembo P05 et son support usiné avec disque sur mesure. Afin d’utiliser au mieux cette configuration, les commandes d’origine ont cédé leur place à des maîtres-cylindres Brembo pour le frein et l’embrayage, fixés sur des demi-guidons réglables Tomaselli, racer oblige ! Un ensemble compteur et compte-tour type Daytona a été installé, juste derrière le phare avec pattes sur mesure. Raspo a souhaité conserver le réservoir stock, qu’il a réparé puis fait repeindre en noir satiné chez RRG, come l’ensemble de la carrosserie. Enfin, à l’arrière, un lourd travail de soudure et de ponçage a été effectué sur la boucle afin d’obtenir une forme arrondie avec support de phare et un fond de selle étanche. Bien sur la selle a été créée en fonction, on apprécie sa forme bombée qui permet de se passer de coque arrière. Tout en finesse, Raspo a su offrir à ce Big One un véritable look, loin du modèle d’origine, un style de racer comme on les aime.

 

Base Honda CB 1000 Big One (2002) – estimation : 13 000 euros environ base incluse

Révision complète moteur

Nettoyage du circuit de refroidissement

Passage de la rampe de carbus aux ultrasons

Filtres à air cornets adaptés aux pipes d’admission

Epoxy noir satiné des carters moteur, du bras oscillant…
Moteur repeint en partie

Fourche Öhlins Ducati

Amortisseurs AR Öhlins
Tés de fourche en alu taillés masse maison

Tés anodisés chez SDPM
Etriers de frein radiaux Brembo
Disques sur mesure France Equipement
Maitre-cylindre de frein radial Béringer

Maitre-cylindre d’embrayage radial Béringer

Système de freinage AR maison avec Brembo P05 et support usiné
Durits type aviation noires Easy-durits
Demi-guidons réglables en 3D Tomaselli

Compteur et compte-tours électroniques type Daytona
Pattes de phare sur mesure
Clignotants avec corps en alu
Poignées type Rizoma, rétros embout de guidon en alu

Boucle AR maison avec fond de selle étanche
Support de feu AR et de plaque maison
Selle sur mesure

Kit chaine RK Racing by France Equipement
Garde-boue AV d’origine retaillé
Collecteur d’échappement stock avec bande thermique

Silencieux d’échappement adapté maison

Peinture noir satiné by RRG

Jantes à rayons Kineo

Pneus AV/AR Continental Road attack3 en 120/70 ZR 17 et 180/55 ZR 17

Denver

Animé par la passion du journalisme depuis une quinzaine d'années, Denver est rédacteur en chef d'un magazine sur la moto de caractère, journaliste-essayeur dans l'auto et fondateur du webzine Denver's Garage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *